Marius Ernest Guillerez

N° matricule de recrutement 220 

groupe
 


Etat-Civil

Né le 25 octobre 1873 à Golbey, canton d'Epinal, département des Vosges
Résidant à Golbey, canton d'Epinal, département des Vosges
Profession de comptable
Fils de feu Eugène et de Auburtin Mélanie
Domiciliés à Golbey, canton d'Epinal, département des Vosges

Signalement

Cheveux et sourcils noirs
Yeux bruns, front ordinaire
Nez aquilin, bouche petite
Menton rond, visage ovale
Taille 1,60 m

Degré d'instruction

Générale (1) : 1-2-3
Militaire (2) : _____
N° 249 de tirage au sort dans le canton d'Epinal

Décision du Conseil de révision et motifs

Dispensé Art. 21
Fils unique de veuve.
Compris dans la 2e partie de la liste de
Recrutement cantonal (2e portion).

Détail des services et mutations diverses

Dans l’armée active
Appelé à l’activité : dirigé le 13 novembre 1894 sur le 79e Régiment d’Infanterie ; arrivé au corps ledit jour, immatriculé sous le n° 6578.
Soldat de 2e classe ledit jour. Envoyé en congé le 24 septembre 1895 en attendant son passage dans la réserve. Certificat de bonne conduite accordé.
Passé dans la réserve de l’armée active le 1er novembre 1897.

Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active
A accompli une 1ère période d’exercices dans le 149e Régiment d’Infanterie du 27 août au 23 septembre 1900.
A accompli une 2ème période d’exercices dans le 152e Régiment d’Infanterie du 29 février au 27 mars 1904.
Passé dans l’armée territoriale le 1er octobre 1907.

Dans l’armée territoriale et dans sa réserve

Rappelé à l’activité à la mobilisation générale (décret du 1er août 1914).
Arrivé au 41e Régt Tal d’Infie le 24 8bre 1914. Etait en convalescence à la mobilisation, ayant obtenu un sursis d’arrivée valable jusqu’au 24 8bre 1914.
Classé service auxiliaire par la Con de Réforme de Toul du 25 février 1916 pour troubles digestifs.
Classé dans le service armé par la Con de Réforme de Mâcon du 27 mai 1916. Passé au 56e Régiment d’Infanterie le 3 avril 1917. Ex. M. de service de la 8e Région n° 162R/22 du 28 mars 1917. Passé à la 20e Son de S.E.M. le 5 septembre 1917 (Don du Gal Cdt le 4e Corps d’Armée).
En congé illimité de démobilisation (1er Echelon) le 7 janvier 1919 (Con du 15 décembre 1918 par le D.D. de la 7e Son de S.E.M. n° 27072 1/11)
Campagnes contre l’Allemagne du 24 octobre 1914 au 7 janvier 1919.

( au dos des deux derniers paragraphes ci-dessus:)

Campagnes

anne 24.10.14 – 27.4.15
anne 28.4.15 – 22.5.15
anne 23.5.15 – 20.10.15
ins 21.10.15 – 2.4.17
anne 3.4.17 – 6.1.19 )

(Fin de cette rubrique : )

A accompli une période d’exercices dans le 43e Régt Tal d’Infie du 27 septembre au 5 octobre 1908.
Passé dans la réserve de l’armée territoriale le 1er octobre 1914.
Libéré du service militaire le 1er octobre 1921.

Dans l’armée active

79e Régiment d’Infanterie

Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active

Régt actif d’Infie de Neufchâteau
149e Régt d’Infanterie à Epinal
152e d’Inf à ( ? Epinal, quasi illisible)
149e Régt d’Inf

Dans l’armée territoriale et dans sa réserve

43e Régt Tal d’Infie
41e Régt Tal d’Infie

Localités successivement habitées

22 8bre 99 Blainville / Nancy

26 mars 1913 "  / " 

Epoque à laquelle l’homme doit passer dans

la disponibilité de l’armée active : ______________________
la réserve de l’armée active : 1er nov 1897
l’armée territoriale : 1er nov 1907
la réserve de l’armée territoriale : 1er nov 1913
date de libération du service militaire : 1er nov 1919


(Merci à Eric Mansuy pour son aide dans la recherche de ce document)

RETOUR